Solutions anti-tabac : hypnose vs acupuncture

Votre décision est prise : vous allez arrêter de fumer. Et pour cela, vous avez opté pour la méthode douce. Seulement voilà, entre l’acupuncture et l’hypnose, votre cœur balance. Cet article va probablement vous aider à faire le choix qu’il faut.

L’acupuncture pour arrêter de fumer, est-ce vraiment efficace ?

Comme tout le monde, vous avez certainement entendu parler de l’acupuncture. Cette technique d’origine chinoise consiste à introduire des aiguilles très fines dans certaines parties du corps. Dans le domaine de la lutte contre le tabac, les praticiens estiment que les piqûres réduiraient l’envie de fumer.

Il y a par exemple une méthode réputée efficace dite « méthode Chiapi ». Elle consiste à planter deux points d’acupuncture sur les faces latérales du nez.

Est-ce efficace?

Concernant l’efficacité de l’acupuncture, les avis ne sont pas souvent partagés. D’un côté, il y a les experts du ministère de la santé français qui estiment que les effets obtenus avec cette méthode ne seraient pas tellement différents de ceux d’un placebo et d’un autre côté, même si aucune preuve scientifique ne l’atteste, de nombreux anciens fumeurs affirment pourtant que l’acupuncture leur a été d’un grand secours. Il est donc difficile de trancher sur la question.

La bonne nouvelle ? L’acupuncture peut être combinée avec d’autres méthodes de sevrage plus conventionnelles.

Le plus : elle peut être accompagnée d’autres solutions de sevrage.

Le moins : l’efficacité est discutable, notamment chez les sujets très dépendants.

L’hypnose pour arrêter de fumer : mythe ou réalité ?

Ici, la technique consiste à favoriser le sommeil chez le patient, afin de lui faire passer l’envie de fumer. En pratique, le thérapeute va vous aider à vous conforter dans votre désir via des pensées bien précises et d’un discours orienté vers la sensation de liberté. Par exemple : il va vous faire penser à Votre Gateau préféré.

Est-ce efficace ?

Pendant longtemps, l’hypnose a été vue comme une solution relativement efficace dans le domaine du sevrage tabagique. On dit bien relativement, parce que certaines personnes n’ont pas obtenu l’effet escompté.

Le plus : comme l’acupuncture, l’hypnose peut être complétée par d’autres techniques de sevrage plus traditionnelles.

Les moins : selon certains fumeurs, les effets de l’hypnose seraient très restreints. Ils ne dureraient pas plus de deux mois.

Notre conclusion

L’efficacité de acupuncture ou de l’hypnose dans le sevrage tabagique n’a pas été scientifiquement démontrée. Donc, il n’est pas vraiment recommandé d’utiliser l’une de ces méthodes seule et sans autre complément plus étudié pour arrêter de fumer, surtout si votre dépendance à la nicotine est très importante. Ceci dit, il faut bien admettre que ces méthodes n’ont montré jusqu’ici, aucun risque pour la santé.

Si vous souhaitez utiliser l’une de ces deux techniques en complément d’un traitement validé, assurez-vous que le professionnel contacté soit diplômé et possède la déontologie requise du métier. Il existe aujourd’hui de nombreuses associations de professionnels dans le domaine de l’acupuncture ou de l’hypnose. Vous pouvez les contacter pour trouver le professionnel qui exerce près de chez vous et avoir recours à ses services